Archives du mot-clé top coat

Huile de séchage Séphora

Après le drame qui s’est déroulé il y a peu, mes ongles se sont retrouvés abîmés à leur base et sur le bord de la plaque. J’ai donc enquêté sur les différents moyens existant pour accélérer le séchage des vernis. C’est là que Sandrine m’a parlé du système des huiles de séchage O_o

L’huile de séchage est un procédé complètement différent des top coat que j’utilise habituellement, principalement le top coat Kure Bazaar (lui n’accélère pas le séchage) et le Sèche éclair + de l’Onglerie, où il faut passer le pinceau sur le vernis ou le nail art, avec la peur au ventre de foirer le dessin fait minutieusement pendant une heure avant. Idem avec le stamping, je me vois encore toute fière d’avoir posé mon motif parfaitement, et en passant le top coat deux heures après beuuuuurkk catastrophe ongulaire.

DSCN0218

Le système de l’huile à le merveilleux avantage de ne PAS toucher l’ongle avec un pinceau ! En effet il s’agit simplement de déposer deux ou trois gouttes de produit avec la pipette (en plus d’être précis c’est super fun ! oui c’est important -_-‘) et de laisser sécher.

Le temps de séchage est effectivement réduit, j’irai pas non plus me taper la vaisselle après 30 min de séchage mais la surface est vite sèche et donc on peut aller se coucher sereinement peu de temps après utilisation. Pas de marque de draps, rien ne bouge.

DSCN0229

Certaines chipoteront peut être que ça fait les doigts gras. Perso je m’en carre ^^’ l’huile est un hydratant pour les doigts et notamment les cuticules, nos fameuses cuticules, mais oserai-je dire qu’après un rapide lavage de mains au savon il n’y parait plus ?

Le produit ne pouvant être parfait, forcément ya des petits couacs. Déjà l’aspect brillant qu’il laisse sur la manucure (comme un top coat classique) à tendance à s’effacer au bout de 2-3 jours. Il ne reste plus alors que le vernis brut. Perso, ça ne me dérange pas. Autre inconvénient, un peu plus embêtant, au bout de 3-4 jours les 1ers pètes arrivent. Sur le bout de l’ongle, évidemment, mais aussi aux endroits soumis aux frottements. Par exemple en fouillant dans mon sac (d’école ;p) j’ai fini par user le dessus du majeur. Cela faisait une fine ligne nue, au milieu de l’ongle. Rien de dramatique, mais les naillistas psychorigides de la perfection ronchonneront.

Donc pour moi c’est Ok. Je garde. Pas très cher (8€ qqch chez Sephora), rapide, hydratant, assez clean niveau compo, suffisamment costaud pour l’usage que j’en ai. Et j’ajouterai aussi : fun. Oui les pipettes ça m’éclate.

First base et Final Touch de Kure Bazaar

Evidemment cette gamme ne serait pas complète sans base coat et top caot. Je vous rappelle que le base coat s’applique sur l’ongle propre et sec. Il a pour but d’empêcher le passage des substances chimiques dans l’ongle. Il empêche aussi aux ongles de se teinter (le jaune-orangé, pour une french, c’est pas seksy du tout…)

Le top coat lui sert à finaliser une manucure. On l’applique sur ongles secs, pour donner plus de brillant et une tenue plus longue au vernis. (je ne parle pas ici d’accélérateurs de séchage)

Voici le base coat :

Voici ce qu’en dit la marque :

Base de vernis – KURE BAZAAR

La base de vernis de Kure Bazaar va protéger vos ongles et les renforcer. Elle prolonge la tenue de votre vernis.
Une innovation technologique après plusieurs années de recherche, a permis de diminuer sensiblement les substances chimiques* – sans compromis. La formule ne contient pas les produits nocifs que sont le Toluene, le Formaldehyde, le Dibutylphthalate et le Camphre de synthèse que l’on retrouvent dans les vernis traditionnels.*dérivées de la pétrochimie
Défi relevé : Une tenue exceptionnelle, de la brillance et un séchage rapide pour ces nouveaux vernis ultra tendance.
Une formule jusqu’à 85% d’origine naturelle à base de pulpe de bois, coton, maïs, pomme de terre et blé.
Une nouvelle philosophie qui préserve ainsi la vitalité des ongles en respectant leur cycle naturel de renouvellement. Lisses, forts et sains… détoxifiez-les en couleurs, tout simplement !

Je la trouve tout à fait correcte, avec une très bonne application et un séchage rapide. Soyons honnête, 85% clean c’est pas 100%, mais c’est déjà BEAUCOUP mieux que les autres. Surtout au vu du prix tout à fait accessible pour un produit comme celui-ci (16€ d’ailleurs petite info, le site Bazar-bio offre les frais de port ♥).

Et maintenant le top coat :

Voici ce qu’en dit la marque :

Top Coat – KURE BAZAAR

Ce top coat protégera et prolongera la tenue de votre vernis.

Une innovation technologique après plusieurs années de recherche, a permis de diminuer sensiblement les substances chimiques* – sans compromis.Le formule ne contient pas les produits nocifs que sont le Toluene, le Formaldehyde, le Dibutylphthalate et le Camphre de synthèse que l’on retrouvent dans les vernis traditionnels.*dérivées de la pétrochimie
Défi relevé : Une tenue exceptionnelle, de la brillance et un séchage rapide pour ces nouveaux vernis ultra tendance.
Une formule jusqu’à 85% d’origine naturelle à base de pulpe de bois, coton, maïs, pomme de terre et blé.
Une nouvelle philosophie qui préserve ainsi la vitalité des ongles en respectant leur cycle naturel de renouvellement. Lisses, forts et sains… détoxifiez-les en couleurs, tout simplement !

Utilisation

Appliquez sur votre vernis à ongles juste après l’application.

Pour encore plus de tenue, répétez cette opération 3 jours après la première application.

Verdict :

Je suis satisfaite de ces deux produits. Je ne suis pas prête à mettre à la poubelle mes top coat et base coat L’Onglerie mais je vais limiter fortement leur utilisation ! L’idéal serait d’utiliser le base coat Kure Bazaar, et le top coat L’Onglerie en alternant parfois avec celui de Kure Bazaar, qui est malgré tout moins costaud et sèche moins vite.

Autre petit bémol sur le top coat, mais c’est certainement une connerie de ma part. En effet suite à un nail art nécessitant plusieurs couches de vernis, des micro bulles se sont formées sur le top coat.. Discret mais quand on est perfectionniste comme moi ça gâche un peu. La prochaine fois j’espacerai plus mes couches pour que le séchage soit parfait.

Manucure working girl

Voici une manucure originale et contrairement aux apparences, facile à faire. Internet est une mine d’idée *_* je ne sais même plus d’où vient celle-ci.

Pour la réaliser il vous faudra vous munir du matériel suivant :

  • une base protectrice (comme pour tout nail art)
  • un vernis de couleur clair
  • un journal
  • un verre rempli d’alcool (vodka et rhum fonctionnent aussi)
  • un top coat

Une fois la base bien sèche, appliquez deux couches de votre vernis clair. J’ai choisis de mettre un rose pâle bio de la marque Benecos. Je n’en suis pas dingue mais il se prête pas trop mal à cette manucure. Une fois le vernis bien sec, plongez le doigts dans l’alcool, et appliquez dessus le morceau de journal que vous avez sélectionné. Attendez quelques grosses secondes voire minutes selon l’effet voulu puis retirez-le doucement. L’encre noire s’est normalement imprimée à l’envers sur votre ongle. Il suffit alors de laisser sécher (très important car sinon le top coat fait tout baver), et de recouvrir de top coat classique sans trop appuyer avec la brosse du vernis.

Les photos plus haut montrent ma première tentative et ce n’est pas parfait. Je suis très perfectionniste avec mes vernis et là il y a quelques bavures et par endroit j’ai mal posé le vernis de base au niveau des cuticules, d’ailleurs en parlant de ça je ne m’en occupe absolument pas ! de mes cuticules. La grande majorité des fans de Nail art coupent ou repoussent leurs cuticules. Perso je n’en vois pas l’intérêt, il suffit de poser le vernis juste en dessous, ou en vrac et après une nuit de sommeil et une douche le vernis qui les recouvre s’enlève d’un rien.

Bref c’est une idée sympa non ?

French inversée bleu/marron

Vous l’aurez certainement déjà remarqué dans mes précédents articles, je trouve que les french ça déchire ^^

Du coup je teste différentes façon de faire. La dernière en date est une autre sorte de french inversé. Il ne s’agit pas d’une couleur de vernis différente sur la lunule de l’ongle, mais d’une couche de vernis posée sur une autre en décalant légèrement la base de quelques millimètres.

Voilà ce que ça donne :

J’aime beaucoup le rendu même si les photos ne lui rendent pas hommage. La couche de base marron est le vernis Laque 7 days de Agnès b. La couleur et la tenue sont tout à fait honorables et même si je ne le porterai jamais seul il me servira souvent pour le Nail Art. Le magnifique bleu argenté est le Mini b. 40 secondes ! Je le trouve superbe et effectivement il sèche très vite. L’application est très correcte et les 1ers pètes sont arrivés le 3ème jour après l’avoir bien malmené, le tout sans top coat (pour ne pas altérer sa couleur et ses reflets). Et comme d’hab l’auriculaire est différent, j’ai appliqué une couche de top coat aux reflets bleus de chez Agnès b. lui aussi (jamais deux sans trois…)

Ce beau bleu entre dans mon panthéon des vernis sublimes.

Manucure violette &lignes noires

Voici une manucure dans les tons violets, à améliorer. C’est la 1ère fois que je test ce type de motifs et comme je n’ai pas encore le bon matériel pour ça, le résultat laisse à désirer.

Les traits noirs sont trop épais, la prochaine fois je procéderai avec d’autres pinceaux.

– J’ai posé tout d’abord une base Maybelline classique.

– Ensuite un vernis rose argenté classique

– J’ai tracé avec mon violet très flash une french en oblique.

– Avec de la peinture acrylique en tout petits godets, j’ai tracé des lignes noires pour délimiter la french et des points en dessous. L’effet n’est pas des plus réussi mais l’aspect général m’a assez plu quand même. Je m’achèterai des pinceaux plus fins pour la prochaine fois.

– Une goutte de vernis pailleté est déposée à la base de l’ongle et un traitle bas de la french violette.

– Une couche (ou2) de Top Coat classique.