Archives du mot-clé Logona

Coloration Logona Rouge !

Bonjour les filles,

Vous vous souvenez certainement de mes deux précédents tests en matière de colorations de la marque bio : Logona.

Non ? Vous êtes sûres ? Gare à l’interro surprise coeff 3 qui pourrait tomber un de ces jours… Pour celles qui n’en ont plus souvenir et qui souhaiterai se rattraper voici les articles sur la Coloration Noisette Cuivrée et la Coloration Acajou.

La petite nouvelle est la teinte Rouge. J’avais trouvé la colo Acajou ravissante mais un poil pas assez rouge. Donc autant sauter le pas 😉

Je ne vous montrerai pas de photos de la boîte de la coloration car elle est arrivée bien compressée dans son petit carton de livraison. Rappelez moi de remercier Amazon..

Je ne reviendrai pas non plus sur la procédure à suivre pour faire les teintures Logona, elle est largement décrite dans le 1er et le 2ème article.

Ici je l’ai faite poser 1h15, alors qu »on peut aller jusqu’à 2h. Ce que je ferai très certainement la prochaine fois.

DSCN1402DSCN1395

Les deux premières photos ont été prise juste après rinçage séchage. On voit bien qu’à l’ombre les reflets sont assez changeants, et que mon brun est lumineux et légèrement rouge.

DSCN1407

DSCN1411

Et pour les deux dernières j’ai dû mettre le flash car cet après midi le soleil s’est retranché derrière une épaisse couche de nuages gris-moche. On voit tout de suite que mes pointes et mes longueurs sont cuivrées ! ça me fait un ombre hair naturel. j’ai encore l’impression que les colorations accrochent mal sur mes cheveux anciennement abîmés par les colo chimiques. Par contre mes racines et aussi l’ensemble des cheveux sont bien rouges à la lumière. Un rouge pas criard, pas crado, un beau rouge bordeaux je trouve.

Il me reste à reprendre quelques photos après le 1er shampoing car la couleur va peut être encore évoluer un peu d’ici là.

Verdict : J’adopte.

Coloration Logona V2 : Acajou

Cela fait un bon moment maintenant que tous les deux mois, voire tous les mois et demi, je refais religieusement ma coloration Logona noisette cuivrée. Mes cheveux sont en excellente santé et le cuivré est de plus en plus fort. Mais voilà, c’était sans compter sur mon caractère.. Je me lasse vite, j’ai besoin de changement. J’ai eu envie de rester dans ces tons mais d’y apporter une nuance plus vive, dans les rouges. Logona propose dans sa gamme une coloration Acajou. Je ne vous refais pas un topo sur la marque Logona, sachez simplement qu’elle est bio et composée à partir de plantes principalement.

Donc pour les néophytes ou pour celles qui n’osent pas encore franchir le cap de la coloration bio, voilà comment elle s’utilise.

DSCN0430

Voici le matériel nécessaire à la coloration :

  • Le contenu de la boite Logona (sachet de poudre, mode d’emploi, sachet contenant les gants et la charlotte en plastique à usage unique)
  • Une touillette en bois, un saladier
  • Une bouilloire (ou tout autre moyen pour chauffer 300ml d’eau)
  • deux vieux chouchous
  • Une brosse à coloration (ou brosse à dents)

Préparez tout ça avant de vous lancer. Pour préparer le produit, il suffit de faire bouillir 300ml d’eau et de la verser dans la poudre :

DSCN0435

Appétissant hein ? Après touillage :

DSCN0440

Ne vous-y trompez pas, ça a la couleur de la mousse au chocolat, l’aspect de la mousse au chocolat, mais l’odeur de la ****. Ou tout du moins l’odeur de vieux pissenlits broyés dans de la terre au soleil un jour d’été. Ne me demandez pas comment je sais que ça sent comme ça. En gros ça daube méchamment. Pas le toxique, pas le chimique, mais la bonne vieille nature qui pue. Mais c’est tout à fait supportable. Peut être même pas de quoi filer la migraine à une migraineuse u_u

Une fois le mélange bien homogène, allez vous laver les cheveux pour que ça refroidisse un peu. Attention lavage uniquement avec un shampoing sans silicones et autres cochonneries. Moi j’utilise un de mes shampoing Eubiona.

Ensuite épongez vos cheveux et protégez vos épaules avec une vieille serviette. Parce que ça tâche, figurez-vous.

DSCN0444

Astuce : pour tenir vos gants taille XXXXL, un vieux chouchou à chaque poignet et c’est tout bon.

Muni de votre plus jolie brosse à dent, ou mieux d’un peigne à coloration, déposez un peu de préparation (attention encore chaude) sur la racine des cheveux autour du visage, à l’endroit où vous placez habituellement votre raie, et autour des oreilles. Ensuite avec les mains comme moi comme une sauvage, il suffit de prendre la boue la préparation et de la disposer partout sur le dessus de la tête en malaxant, tripatouillant de votre mieux pour tout couvrir. en insistant sur les zones à cheveux blancs.

Dernière ligne droite, à genou devant la baignoire en mode prière au dieu de la coloration, appliquer le reste sur les longueurs. Il ne reste plus qu’à faire un beau chignon et d’emballer tout ça dans la charlotte en plastique, puis dans une serviette. La coloration s’active à la chaleur et donc plus vous garderez ça longtemps au chaud, mieux ça marchera. Pensez par contre à poser un écriteau sur votre porte indiquant que pour les deux prochaines heures, on devra vous considérer comme morte.

Pour ma part j’ai laissé poser une heure et demi. Courageuse mais pas téméraire, surtout pour un changement de couleur.

Après déballage des couches, il faut passer par la case rinçage qui dure trois plombes. Disons deux. C’est bien dégueu à faire, genre retour d’un combat de boue. Où vous auriez perdu. Il faut patienter quelques minutes pour que l’eau redevienne claire, mais pas exagérément. Vous n’arriverez pas à tout retirer cette fois-ci, mieux vaut vous y préparer psychologiquement. Ne faites surtout pas de shampoing pendant le rinçage, juste de l’eau. Le shampoo devra attendre 12h pour que la colo finisse de prendre. Il vous restera des particules dans les cheveux, mais rien de bien méchant. C’est invisible une fois les cheveux secs.

DSCN0472

A l’ombre

DSCN0476

A la lumière

Et voilà le lendemain après le 1er shampoing : C’est-y pas trop beau ?

DSCN0507

Je n’ai pas réussi sur une seule photo à capter les reflets rouges >_<‘ désolée je réessaierai !

Sur moi l’acajou n’a pas complètement pris en une pose d’une heure et demi. Mon cuivré est coriace. Mais sincèrement j’adooore la nouvelle teinte due à la combinaison des deux ! Ça a rougi mes cheveux, très légèrement foncé, et ajouté des tonnes de reflets parfois rouges, parfois cuivrés. Je rappelle que sans flash et à l’intérieur, mes cheveux sont bruns, avec de légers reflets. Mais au moindre rayon lumineux, bonjour les éclats de couleur !

Donc je ne sais pas ce que donne cette coloration sur une base complètement brune. Perso mes pointes sont plus claires que mes racines, à cause des couleurs chimiques faites il y a des années. Mais même si aux racines la couleur est moins intense, elle n’en reste pas moins splendide. Teinte acajou : adoptée. Elle se foncera avec les colo suivantes, je vous montrerai.

Au passage, pour celles qui ont des cheveux normaux, sans problèmes, si vous souhaitez des cheveux en parfaite santé et brillants, arrêtez d’acheter 30 shampoo – après shampoo – masques – soins et autres horreurs pleine de saloperies. Perso je ne fais JAMAIS d’après shampoing, juste un shampoo rapido et sèche cheveux, plus une fois par mois, ou plutôt tous les deux mois -_-‘ un masque 5-10 minutes. Les produits bio c’est la vie ♥

Soin pour pointes desséchées Logona

J’utilise depuis un moment une huile sèche sur les pointes de mes cheveux mais elle est tout sauf bio… (). J’ai donc traînassé sur la toile histoire de trouver quelque chose d’efficace pour avoir de beaux cheveux de la racine aux pointes. J’ai donc testé le baume au coco pour pointes desséchées de Logona :

Petite boîte ronde très sobre, du vert du marron pas très original mais bon. Dedans un produit très crémeux qui sent fort la noix de coco, et dont la texture est bourrée de copeaux de coco. Bizarre donc la première fois ou tu en prends dans les doigts et que tu t’étales ça sur les pointes. Les morceaux tombent souvent (j’en ai foutu partout sur ma glace dans la salle de bain.. ) mais ça se fait plutôt bien, même si c’est un peu dég’. Ça à l’air très gras, et pas que l’air. Il faut le laisser poser toute la nuit. Certaines ont certainement des techniques de ninja avec charlotte ou chignon magique pour que ça ne touche pas ton oreiller, mais moi je suis une ouf, j’ai laissé comme ça. Et ô miracle, le matin j’avais pas la tronche engluée dans une mélasse gluante de cheveux. Il faut ensuite retirer le tout avec un shampooing.

Après lavage séchage en effet cheveux en grande forme, bien brillants et pointes ultra douces. Je ne suis pas encore sûre de racheter ce baume soin après avoir fini mon petit pot. C’est vraiment space à utiliser.. A voire donc..

Un mois après verdict Logona

Et oui ça fait un mois déjà que j’ai fait ma 1ère coloration naturelle Logona (article ICI). On m’a demandé d’en faire un nouvel article un mois après, histoire de voir la tenue du produit, surtout au niveau des reflets cuivrés.

Et donc en image voilà :

Prise à la maison sans flash.

 

Dehors, les cheveux dans le vent.

Donc bilan de cette coloration :

– Toujours pas de retours de cheveux blancs

– Des cheveux en bonne santé, brillant et doux

– Des cheveux un peu plus épais. Et oui j’ai des cheveux nombreux mais fins, donc les barrettes glissent dedans O_o c’est la mort.. Alors que là ça le fait déjà moins, et ils ont gagné légèrement en volume.

– Gras un peu plus vite peut être que d’habitude, mais encore c’est pas sûr…

– Des reflets cuivrés toujours là, un peu moins vifs qu’à l’origine mais toujours très sympa

Conclusion, j’attends une ou deux semaines et j’en remets une couche !

Coloration Logona Noisette cuivrée

J’en parlais il y a peu dans un précédent article, j’ai longuement hésité à me lancer dans la coloration naturelle. Pas à cause de la compo ni de l’application, mais parce que la dernière colo que j’ai faite était chimique. Finalement, j’ai tenté le coup, avec la coloration Logona Noisette cuivrée.

Pour rappel, mes cheveux ce matin c’était ça :

Des cheveux longs cuivrés, avec 5 cm de racines brunes, et quelques cheveux blancs sur les tempes…

Donc pour la coloration, très simple. Pas de mélanges entre différents produits avec des temps à suivre et autres trucs casse c****** des colorations chimiques. Là simplement un sachet de poudre à diluer dans 300ml d’eau bouillante.

Et ça donne ça :

Chanceux que vous êtes, vous vous avez pas l’odeur… Personnellement ça m’a rappelé ma jeunesse, quand j’allais avec mon frère couper les plantes de ma mère et piller son jardin pour faire une soupe infâme avec tout ça dans une marmite. Bah là c’est un peu pareil, du jus de pissenlit mêlé à de la terre chaude. Erk…

Donc une fois l’infâââme mixture prête, un shampooing clean (mon petit Eubiona d’amour) et les cheveux humide enroulés dans une serviette, le temps de protéger les épaules avec un autre serviette qui craint rien. Parée. Et là commencent les choses sérieuses car toute seule, une coloration c’est toujours la galère. J’ai donc choisi ma plus jolie brosse à dent neuve, l’ai trempée dans ma purée d’herbaces qui pue, et j’ai attaqué le front, attention c’est encore chaud >_<, puis les tempes et les racines sur 5-10cm. Après penchée au dessus de la baignoire j’ai fait les longueurs. Ici rien d’original c’est comme une colo chimique, en plus épais et chaud. Les gants sont fournis, la charlotte à placer sur le tout aussi. J’ai eu peur quand j’ai vu les grosses tâches dans la baignoire mais un coup de javel et il n’y parait plus.

Là un choix s’impose. Quel temps de pose ? La notice indique de 15min à 2h selon l’effet voulu. Moi, pas contrariante, j’ai choisi au pif raisonnablement 1h. Avec donc sur la tête un chignon collé à la bouillasse, une charlotte top glam, et un turban fait avec une serviette. Autant dire que si le facteur avait sonné j’aurai sérieusement hésité à ouvrir… Même mon chien m’a regardé bizarre.

Bref au bout d’une heure re-direction salle de bain. Et c’est parti pour un rinçage interminable. C’est dégueu, ça pue, ça fait des mini grumeaux et des paillettes, et les cheveux sont rêches. Le seul point positif c’est que rester 10 minutes dans cette position, ça muscle les fessiers. Sympa non ? En fait c’est moins pire qu’il n’y parait, même si le rinçage est assez long. Quand l’eau redevient claire c’est gagné youpi ! Reste plus qu’à laisser sécher, au naturel c’est encore mieux.

Résultat :

(oui j’ai mis les 4 photos, la flemme de choisir)

C’est impeccable ! Ils sont encore raides et épais, je ne peux pas prendre de shampooing avant une douzaine d’heures car la teinture se poursuit quelques heures. Je suis ravie du résultat ! Déjà, ils ne sont pas verts. Ensuite, ils sont colorés partout, pas de trous ou d’oublis. Les motifs à poids, sur le crâne c’est pas terrible. Ils sont beaux et brillants ! plus épais que d’habitude et surtout magnifiquement cuivrés. Bruns vifs à l’ombre, je dis vif pour dire qu’ils sont pas tristounets et ternes, si vous avez un meilleur qualificatif je prends, et très cuivrés pleins de reflets à la lumière. Pas de démarcation aux racines et plus aucuns cheveux blancs.

Donc une seule question reste en suspend : Quelle sera la prochaine couleur Logona que je testerai la prochaine fois ? Même si j’avoue avoir bien craqué sur celle-ci ♥

 

Tentera, ou ne tentera pas la coloration… ?

Je pleure, je fais des colères toute rouge par terre, je suis comme qui dirait tiraillée. Le dilemme de ces dernières semaines est le suivant :

Tenter, ou ne pas tenter de colorer mes cheveux avec une colo naturelle Logona, par dessus une vieille coloration chimique pas bio du tout ? (oui j’ai des préoccupations très superficielles le soir, ça me détend).

J’ai bien peur de me retrouver avec une choucroute verdâtre à poids roses, ou que l’ensemble s’auto-dissolve. Ou explose, à la limite. Plus sérieusement je sais que les colorations naturelles posées sur une chimique font parfois des résultats très décevants. D’autant plus que mes racines ne sont plus colorées depuis un bail, le reste étant dans des tons cuivrés.

(Cheveux sans aucun soin, shampoo Eubiona à l’arrache, eau chaude et sèche cheveux. Ils sont hyper brillants et extrêmement doux *o* et très mal coiffés..)

J’ai toujours choisi des couleurs plus claires, cuivrées très souvent, blond parfois avec un petit temps de pause pour n’avoir qu’un léger éclaircissement et des reflets. Depuis que je suis passée au tout bio, je n’envisage plus du tout une coloration chimique. Le soucis c’est qu’aucun produits bio n’est capable d’éclaircir. Seulement de créer des reflets, ou de foncer. Or, avec ma face de cul, encadrer du blanc par du sombre, ça fait d’autant plus ressortir ma pâleur tristounette…

Voici celle que j’ai choisi :

(Pardon pour le flash, je suis une vraie quiche en photographie)

D’un autre côté ça sera quasiment ma VRAIE couleur de cheveux, que je n’ai pas vue depuis… le lycée. Soit dit en passant, au lycée mes cheveux étaient… quasi orange ! Ils étaient terriblement cuivrés ! (je dois avoir quelques photos collectors qui traînent)

Et donc la question reste encore en suspend, est-ce que je vais la tenter ? Je suis pas timide niveau innovation, et j’assume bien ce que je teste, mais là je suis pour le moment incapable de trancher…

Des avis sur la question ?